Témoignage de A.W , une collègue